Premier sang

Lus sur le Web

Premier sang

On s’attache à tous, même au tortionnaire de service, car ils sont à la fois forts, humain et que l’auteur esquive tout manichéisme avec talent. Il y a un côté un peu « brutasse » dans l’écriture, pourtant compensé par un aspect politique assez finement amené.