La fin de la solitude

Lus sur le Web

La fin de la solitude

Le roman de Benedict Wells est indéniablement triste et sombre, mais il est servi par une écriture lumineuse qui adoucit les coups du destin, en laissant affleurer des sentiments positifs.

Ecriture brillante et élégante, et surtout, cette délicatesse pour exprimer beaucoup tout en glissant un voile quand les sentiments ou les faits vont se dénuder complètement.