Par accident

Lus sur le Web

Par accident

Le monstre sacré du thriller américain rate un peu le coche avec ce nouveau livre. Les éléments croisés au cœur de l’intrigue ne prennent pas, l’humour qu’on apprécie tout particulièrement dans la série des Myron Bolitar ne trouve pas sa place ici…

Dès les premiers chapitres, on réalise qu’il n’y a qu’à se laisser porter par la narration. L’auteur sait où il va, concédant çà et là de petits indices, maîtrisant en permanence les divers degrés de l’intrigue.

Ça peut apparaître frustrant à certains lecteurs, c’est vrai.