Tuer le père

Lus sur le Web

Tuer le père

Je dois vous faire une confession… Certains vont penser que j’ai eu raison de revenir sur mes préjugés et qu’il faut se replonger dans la prose d’un auteur avant de le condamner à jamais, d’autres en revanche penseront que j’ai, à tort, perdu un temps précieux au lieu de lire des romans qui (...)

On se plaît à suivre les pas d’Amélie qui nous fait l’honneur au tout début de son roman, d’une coupe de Champagne, apparition éphémère, telle Alfred Hitchcock ou Cédric Klapisch dans leurs films.

Faut-il emporter pour cette fin de vacances, le pari de l'été d'Amélie Nothomb? Tuer le père passe le test de la page 99.