Lus sur le Web

Fantasy / Derniers Ajouts

Ordre

Derniers Ajouts

Date de Publication

 

Période

Tout

Ce Mois-ci

Cette Semaine

 

Catégories

Tout

Roman

Policiers & Mystères

Thrillers

Fantasy

Science Fiction

Biographie & Autobiographie

L'Ombre d'une reine noire

ntrigue lente et étirée sur 598 pages interminables, bourrés de dialogues trop longs et peu intéressants! On notera une belle maîtrise par l’auteur de son univers fantasy, mais le reste ne présente aucun intérêt.


L'Épée de l'Orage

Ce tome d’introduction montre une cer­taine matu­rité ; les per­son­nages sont moins tran­chés mais leur carac­tère est plus dense, et la marque de fabrique “David Gem­mell”, gage de qua­lité, est néan­moins conser­vée.


Prince de sang

Une plume contrastée, entre Fantasy pure, batailles et complots et quelques moments plus légers qui permettent aux lecteurs de souffler mais m’ont parfois étonnés.


Le Héraut de la tempête

On a plus l’impression d’avoir un patchwork d’idées prisent à droite à gauche, mais auquel il manque un peu de vie pour que le soufflé prenne et m’emporte.


Le Secret de l'eau noire

Ce tome m'a juste mis l'eau à la bouche pour le second, c'est d'une torture sans égal de la part de l'auteur,


Le Héraut de la tempête

Le lecteur recueille, au fil de ce premier tome, des détails, des impressions, en fait construit lui-même l’univers de cette saga grâce à ce que ressentent les différents personnages.


Odalisque

Si vous n’aimez pas les descriptions gores, ce roman n’est pas pour vous !
En savoir plus sur http://smallthings.fr/percheron-odalisque-mcintosh-fantasy/#Pgxhorp6rR7tDKzv.99


Le serment de l'épée

On est dans ce style de fantasy où il n’y a pas besoin de se pencher sur des constructions à la Howard ou à la Tolkien, mais de se laisser tout simplement entraîner et de laisser défiler son cinémascope personnel. C’est frais, reposant et rassurant.


La Guilde des magiciens

La Guilde des magiciens ferait une introduction parfaite à la fantasy pour un néophyte !


Reine des Batailles
Elbakin : Reine des batailles (23 janvier 2012)

Sa lecture nous permettra de nous évader et c’est, au final, ce qu’on attend d’un bon livre signé de la main de l’auteur.


L'Homme-rune

[...]il y a un juste dosage entre action et plongée dans les réflexions des personnages. L’auteur réussit très habilement à ménager du suspense à travers l’alternance de trois points de vue, qui permet de mettre en parallèle l’évolution de chacun des héros, [...].


Godblind

Une trame classique, très classique, trop classique, pour ce roman qui manque un peu de profondeur dans les descriptions des peuples et royaumes, mais surtout ne surprend guère.


La Furie de l'Academ

L’univers furiesque, les conflits politiques et les scènes de combat grandioses m’ont tenu en haleine jusqu’à la fin de ce pavé de 700 et quelques pages !


Les Furies de Calderon

Ce premier tome est la « mise en bouche » d’une série extraordinaire.


Le Prince des Fous

Le style de Mark Lawrence est par conte toujours le même : incisif, il ne lésine pas sur les mots et rend son récit par là-même d’autant plus vivant. Entre chaque roman il gagne en assurance et sa plume devient plus affirmée, [...].


Le Prisme noir
Elbakin : Le Prisme noir ( 7 octobre 2017)

[...]si la première moitié du roman prend volontiers son temps, la deuxième accumule les coups d’éclats, à commencer par la succession de coups de théâtre des tout derniers chapitres, qui ne manquent pas de souffle et surtout de poids.


Le Sang sur la lame

’univers d’Olivier Gay est toujours aussi sombre, impitoyable et passionnant. On se retrouve certes dans de la fantasy moyenâgeuse dite classique, mais il nous transporte avec son univers si bien dépeint et ses personnages géniaux.


Masques

« Masques » est vraiment un bon ouvrage fantasy avec de l’action, une amitié/romance lente qui prend le temps de se construire sans paraître niaise ou trop présente, une héroïne au caractère bien trempé, un héros intéressant et atypique qui a du tempérament aussi, un antagoniste cruel et une intrigue qui progresse crescendo.


Le Sang de la déchirure

Le Sang de la Déchirure est un tome très bien imaginé. Terry Goodkind n’a rien perdu de son imagination débordante et malgré un roman qui fait encore quelques mille pages, rien n’est à jeter !


La Lame noire

Dans Renégat T2 : La Lame Noire, on retrouve toute la force de description de l’univers moyenâgeux, laquelle brille par son traitement réaliste.