Lus sur le Web

Fantasy / Derniers Ajouts

Ordre

Derniers Ajouts

Date de Publication

 

Période

Tout

Ce Mois-ci

Cette Semaine

 

Catégories

Tout

Roman

Policiers & Mystères

Thrillers

Fantasy

Science Fiction

Biographie & Autobiographie

Tigane

Guy Gavriel Kay nous propose un roman de fantasy inspiré de la Renaissance Italienne, et conformément à son habitude, la qualité de cette description aussi bien dans l’esprit que dans le visuel est remarquable.


L'Homme-rune

Un bon roman qui nous fait passer un moment de lecture sympathique avec une fin palpitante qui appelle à lire le second tome.


Dark Moon

Certes, le début ne fait pas exception aux autres livres de son cru et peut paraître un petit peu long, toutefois la suite gagne en action, dynamisme et en noirceur. couv70429754Une fois encore, de belles valeurs sont mises en avant comme la justice ou l’humanité.


La Fugitive

Hélène P. Mérelle a le sens du détail et la finesse avec laquelle elle rend compte du parcours de chaque personnage force le respect. Si L’automne des magiciens ne réinvente pas le genre, on sent un véritable amour de l’auteure pour cet univers particulier déchiré par l’esclavagisme.


La Nuit de la Lune Bleue

Les codes du monde fantastique sont chamboulées. L’humour est bien présent, mais parfois lourd et cynique.


La Désolation

Pierre Bordage nous livre ici une fantasy classique mais solide. L’histoire monte crescendo au fil du texte, jusqu’au final … flamboyant.


La Désolation

Bordage emmène le lecteur dans une odyssée riche en lieux mystérieux et en personnages colorés, suffisamment travaillés pour nous faire adhérer à leurs aventures et découvrir les rites et coutumes du monde d'Arkane. Une fois pris dans l'histoire, difficile de lâcher ce livre.


Le Roi des cendres

De nombreuses pistes sont lancées. Plusieurs histoires se croisent, des liens se tissent entre elles bien qu’il soit, à ce stade, difficile de percevoir toutes les subtilités.


Magie brute

Une histoire qui possède une représentation visuelle vraiment intéressante, un peu comme un aspect cinématographique où l’auteur arrive facilement et de façon simple à faire vivre les scènes au lecteur.


Mage de bataille

(...)l’amateur de Fantasy martiale devrait, lui, trouver un intérêt réel à cet ouvrage.


Le Roi des cendres

Le Roi des Cendres est au final un roman très classique qui plaira à coup sûr aux amateurs d’heroic-fantasy comme on en fait tant. Comme d’habitude Raymond E. Feist maîtrise à merveille son sujet et fait glisser sa plume sur le papier avec aisance pour faire couler dans l’esprit du lecteur tout ce qu’il est capable d’imaginer.


Le fils de l'acier noir

La plume de Correia est encore une fois au rendez-vous, dans le même style sans fioritures que dans les Chroniques du Grimnoir. Le récit est riche en rebondissements en tous genres et en combats épiques, avec son cortège de morts et une fin qui annonce un deuxième tome épique.


Le Chevalier

Il est développé de manière originale et c’est rare de trouver des personnages qui jouent un double rôle à ce point.


Les Ombres de Wielstadt

C’est très bien écrit, quoiqu’un peu à l’ancienne, c’est bien mené et les personnages sont hauts en couleur. Tout était réuni pour passer un agréable moment de lecture.


Le Seigneur de l'Arc d'Argent

La plume de Gemmell, fluide, vibrante, précise, est venue me haper pour m'emmener aux confins de la Grande Verte, à la rencontre d'une époque et de civilisations qui m'étaient jusque là plutôt hermétiques.


Sorceleur

Sorceleur, c’est de la dark fantasy, et de la belle : univers sombre, créatures monstrueuses à tous les coins de rue, héros secret et torturé…


Le Roi orque

Vous l’aurez donc compris, si certains lecteurs avaient fini par se fâcher avec Drizzt Do’Urden, Le Roi Orque devrait à coup sûr les réconcilier avec le personnage qui est ici au meilleur de sa forme, et prouve qu’il a encore de nombreuses choses à nous faire vivre.


La Nuit de la Lune Bleue

En effet cette Nuit de la Lune Bleue est un livre dont les personnages principaux sont à l’opposé de ce que l’on a l’habitude de croiser dans ce type de récit.


Le Roi

Fidèle à son habitude, Pierre Pevel clôt se troisième tome par un énorme cliffhanger qui laisse planer un suspens insoutenable pour le lecteur qui referme le roman à la fois désespéré par la cruauté de l’auteur, mais aussi admiratif de son talent pour les coups de théâtre.


La Fugitive

Une chose est certaine, l'auteure, sait nous mettre dans l'ambiance. Ce début de tome est clairement accrocheur. L'univers est vraiment bien décrit et nous plonge dans un mélange parfait entre magie, enjeux et pouvoirs.