Lus sur le Web

Roman / Derniers Ajouts

Ordre

Derniers Ajouts

Date de Publication

 

Période

Tout

Ce Mois-ci

Cette Semaine

 

Catégories

Tout

Roman

Policiers & Mystères

Thrillers

Fantasy

Science Fiction

Biographie & Autobiographie

Sous Tibère

Dans ce roman drôle et noir, pas de suspense pour la fin, on sait tous comment ça finit, la version officielle a atteint des sommets de popularité, et pourtant on suit avidement le comment, le pourquoi de cette histoire subversive que Nick Tosches mène de main de maître.


Sous Tibère

L’érudition de l’écrivain est impressionnante mais c’est surtout son sens de la dérision et sa capacité à jouer avec les clichés de la religion chrétienne qui laissent pantois. On s’amuse beaucoup et on referme ce roman avec enthousiasme, [...].


Sous Tibère

Quand les plumes rock se la jouent érudits, le pire est à craindre. En faisant de Jésus un escroc, Nick Tosches signe un pavé “historique” indigeste.


Miss Cyclone

[...]le personnage sur lequel nous allons être focalisé est Angela. Et croyez moi, elle va en baver pendant le roman, Laurence Peyrin ne lui donne pas une vie facile.


Les Luminaires

On devient vite accro aux personnages dont la personnalité évolue sans cesse. L’intrigue très ingénieuse est en outre servie par une belle écriture, proche de celle des romanciers du 19e siècle.


Comment écrire Comment écrire un best-seller

Sa salutaire satire est un jus aux propriétés détoxifiantes, lavant notre imaginaire des impuretés que l’omniprésente psycho-pop y a incrustées.


Costa Brava

On se croirait dans « Les petits mouchoirs », vingt ans avant. Un vrai bric-à-brac.


Le Saut oblique de la truite

C’est drôle et vif, un peu trash parfois, tout en étant par moment contemplatif et bucolique. Découvrir la Corse à travers le regard de Jérôme Magnier-Moreno, c’est voir tous ces petits trucs auxquels on ne prête plus attention [...].


De tes nouvelles

Ces épreuves de l’existence, qui peuvent toucher tout à chacun et qui nous renforcent, Agnès les raconte avec force.


Ma soeur chasseresse

Morceau d’ironie, de bravoure et de sensibilité, doigt de déshonneur à « ces dort-en-chiant de Canadiens français », fable vaudevillesque, traité d’exception amoureuse, Ma soeur chasseresse mêle joyeusement les genres et les sujets.


La plage de la mariée

Des paysages superbes, des personnages hauts en couleur bref … Un hymne à la Bretagne !


Emplacement réservé

Des scènes cocasses émaillent le récit. Le ton est vif et la sensibilité ne laisse pas le lecteur indifférent.


La maison aux secrets

Concrètement, La maison aux secrets est une lecture agréable, mais en demie teinte.


Costa Brava

Il écrit comme peignait Manet. Par touches de couleur, en se fichant de ces satanées teintes intermédiaires par lesquelles, autrefois, il s'agissait de lier ou de fondre les motifs les uns dans les autres.


Nous tournons en rond dans la nuit

Daniel Alarcón signe une fable politique puissante qui confirme la promesse apportée par ses deux précédents livres.


Extermination des cloportes

Si le goût du roman est parfois doux-amer, si le déni guette au détour d’une page, le chemin emprunté pour atteindre la cécité sur les maux de ce jeune siècle a un délicieux et tendre parfum d’humanité.

Une nouvelle fois, Philippe Ségur sait à merveille nous faire réfléchir le sourire aux lèvres.


Ressentiments distingués

Un roman dont la prose magnifique pénètre par petites touches légères (ou faussement légères) et amusantes l’âme humaine, soulevant les masques et entrouvrant les portes afin de montrer ce qui se cache derrière…


Les naufragés de la salle d'attente

Les naufragés de la salle d’attente est un huis-clos qui rappelle celui de Jean-Paul Sartre.


La pomme empoisonnée
En attendant Nadeau : Avril 94 (17 février 2017)

Du point de vue du style, Michel Laub a une écriture minimaliste, dénuée d’artifices, factuelle, dont la froideur assumée estompe les frontières entre réalité et fiction sans jamais tomber dans le nombrilisme.


Une année dans la vie de Johnsey Cunliffe

Avec des mots simples, à l'image de Johnsey qui est ici le narrateur de l'histoire, Donal Ryan égrène ses chapitres comme les mois qui passent dans la vie de Johnsey, vont lui faire vivre des choses insoupçonnées et lui ouvrir les yeux. Jusqu'au point final... Un final qui laisse le lecteur désarçonné et cruellement ému.